MAWAKISports

FLASH
Liverpool: Balotelli sera privé de la moitié de son salaire en cas de mauvaise conduite - samedi 23 août 2014 15:30
La Fédération anglaise de football veut moins d'étrangers - vendredi 10 octobre 2014 18:28
FOOTBALL/ Le Mondial 2020 au Qatar peut-il être menacé ? - jeudi 4 juin 2015 10:18
FOOT-MEDIAS/ Eurosport va lancer un magazine MLS - jeudi 4 juin 2015 10:15
FOOT-LIGUE1/ Brandao attaque Bastia aux prud'hommes - jeudi 4 juin 2015 10:09
  • amalgame_sports.png
  • casque.png
  • creuset.png
  • denyigban.png
  • fous_de_foot.png
  • kanal_infos_sports.png
  • lheure_orange.png
  • multipresse.png
  • national_foot.png
  • sports_sur_lantenne.png

Derniers articles

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next

ALGÉRIE 1-TOGO 0/ PETITE DÉFAITE DES ÉPERVIERS

ALGÉRIE 1-TOGO 0/ PETITE DÉFAITE DES ÉPERVIERS

Les Eperviers du Togo se sont inclinés 0-1 dimanche nuit à Blida deva,t les Fe,,ecs... En savoir plus

ALGERIE-TOGO/ ALHASSANI DIDA FORFAIT

ALGERIE-TOGO/ ALHASSANI DIDA FORFAIT

Contre l’Algérie ce dimanche soir à Blida, les Eperviers du Togo joueront sans le gardien... En savoir plus

CAMEROUN 2019/ PAS DE SOUCIS POUR LE BURKINA, LE MALI ET LE SENEGAL

CAMEROUN 2019/ PAS DE SOUCIS POUR LE BURKINA, LE MALI ET LE SENEGAL

Si le Nigeria et la Côte d’Ivoire sont tombés à domicile en cette première journée... En savoir plus

CAMEROUN 2019/ IVOIRIENS ET NIGÉRIANS DÉFAITS D’ENTRÉE

CAMEROUN 2019/ IVOIRIENS ET NIGÉRIANS DÉFAITS D’ENTRÉE

Soupe à la grimace à Bouaké et à Oyo. Les sélections nationales de Côte d’Ivoire... En savoir plus

ALGERIE-TOGO: LES EPERVIERS ARRIVENT JEUDI

ALGERIE-TOGO: LES EPERVIERS ARRIVENT JEUDI

Dans la perspective de leur match du dimanche 11 juin contre l'Algérie à Blida, les... En savoir plus

AMICAL : LE TOGO DOMINE LES COMORES 2-0

AMICAL : LE TOGO DOMINE LES COMORES 2-0

Bonne fin de préparation pour les Eperviers du Togo avec une victoire assez réconfortante 2... En savoir plus

  • La lanterne
  • Le correcteur

Podcasts

1. Test Audio Play Download this Song
2. Lundi soir Play Download this Song

Espace vidéo


Au cours d'une conférence de presse animée ce jeudi 29 décembre, le gouvernement togolais, à l'entregent du ministère des sports, a préésenté les comptes de l'argent mobilisé en vue de la participation des Eperviers du Togo à la coupe d'Afrique des nations de football Afrique du Sud 2013. On retient de ce bilan une perte de 628 968 737 F CFA.

Selon l'ex ministre Nathalie Bitho qui a présenté les résultats de l'audit au nom du cabinet ICC, les recettes s'évaluent à 2 257 416 370 F CFA contre des dépenses totales de 2 886 385 107 F CFA. Selon Nathalie Bitho, les sociétés de production de ciment ont indiqué "n'avoir pas participé à l"opération de mobilisation des fonds" pour la CAN 2013. On en déduit que ces sociétés n'ont pas contribué au travail d'audit ou qu'elles ont carrément choisi de cacher des choses.

En outre, pendant que les préparatifs des joueurs n'ont engendré de dépenses qu'autour de 2% des recettes, on a dépensé 29 257 400 f cfa pour le dîner de gala au soir de la qualification pour le quart de finale. La communication et la mobilisation ont coûté plus de 35 millions. 

L'audit révèle en outre que pas moins de 263 millions CFA ont été perdus en raison d'une "organisation non efficiente". Par exemple, le cabinet a déploré l'absence de "certaines pièces comptables" qui auraient permis de mieux évaluer la gestion des fonds de la CAN 2013.

"Nous avons tiré des leçons de l'audit de la CAN 2013" a souligné le ministre Lorenzo à la fin de la présentation. Le ministre Lorenzo a également déploré l'absence de "règles de gestion des fonds" avant d'informer l'opinion que " des mesures sont en cours au niveau du gouvernement pour recouvrer les fonds perdus". Après coup, la justice fera son travail.

Les comptes de la CAN 2013 étaient attendus depuis au moins deux ans. L'ex PM Ahoomey-Zunu l'avait promis jusqu'à son départ en 2015. Récemment, après que le gouvernement a décidé de la création de nouveaux comités pour 2017, l'émotion et le choc se sont emparés de l'opinion. Il en a découlé de vives réactions dont la création du front "Faisons les comptes".

Publié dans Football

Les clubs tooglais de première division de basket-ball sont réunis à Aneho, 50 km à l'est de Lomé, pour l'édition 2016 du championnat national. Dans les deux tableaux, une quinzaine de clubs sont en lice pour sucéder à Fighters et à Racing.

Démarré le mardi 27 décembre, ce championnat national 2016 ne déroge pas à la coutume: les clubs de Lomé dominent la compétition de la tête et des épaules. Démunis et réduits à l'état de faire-valoir, les clubs de l'intérieur du pays peinent généralement en ces occasions, et c'est le cas cette année encore. Quand ils sont opposés aux clubs de la capitale, c'est des scores fleuves qui sanctionnent les matches. En quart de finale disputé mercredi par exemple, la Modèle a battu le club de Tsévié sur le score de 125 à 44.

Vaille que vaille, certains clubs ont réussi à se qualifier pour les quarts de finale. C'est le cas de Bassar, Tsévié, Sémassi et Atakpamé. Tutti quanti, ils ont été éliminés mercredi  par Dyto, Modèle, Etoile filante et Swallows.

Les demi-finales se joueent ce jeudi 29 décembre. Elles opposent Swallows à l'Etoile filante et Dyto à la Modèle.

Dans le tableau fémini, les quatre clubs de Lomé s'affrontent pour le titre et la succession de Racing. Ce jeudi, Swallows joue CBS avec pour enjeu de gagner et de se qualifier pour la finale du vendredi 30 décembre.

Publié dans Sports de main
jeudi, 29 décembre 2016 08:52

CAN GABON 2017: 24 ELEPHANTS ET UN ?

Michel Dussuyer, le sélectionneur des Eléphants de Côte d'Ivoire, a dévoilé une liste de 24 joueurs dans la perspective de la CAN Gabon 2017. Ce groupe sera en stage à Abu Dhabi à partir du 2 janvier 2017 avant que la liste définitive ne soit arrêtée et transmise à la CAF le 4 janvier. Wilfried Zaha, le nouveau venu, demeure une zone d'ombre.

Il se dit en effet que le joueur de Crystal Palace attend de recevoir la notification formelle par la FIFA de sa qualification au profit des Eléphants. Alors que Michel Dussuyer s'est montré confiant sur e cas Zaha, le joueur lui-même n'est pas du tout enthousiaste à rejoindre sa nouvelle sélection, en l'absence de ce papier "officiel".

Wilfried Zaha est un attaquant de 24 ans. Il a disputé deux matches avec l'équipe nationale d'Angleterre, en dépit de ses origines ivoiriennes. Laissé sur le carreau par l'Angleterre, le voici qui se tourne vers la patrie d'origine.

Si cela se fait, Wilfried Zaha pourra participer au stage d'Abu Dhabi et disputer les deux matches amicaux prévus contre la Suède et contre l'Ouganda.

Championne d'Afrique en titre, la Côte d'Ivoire se rendra au Gabon avec l'objectif de garder son titre. Ce ne sera pas facile, vu que seule l'Egypte a réussi à le faire récemment en remportant trois éditions de suite 2006, 2008 et 2010.

Liste des joueurs convoqués

 

Gardiens (03)

Gbohouo Sylvain (TP Mazembe-RD Congo), Sangaré Badra Ali (AS Tanda-Côte d’Ivoire), Sayouba Mandé (Stabaek-Norvège)

 

Défenseurs (08)

Aurier Serge (Paris SG – France), Bagayoko Mamadou (St Trond VV – Belgique),

Bailly Eric (Manchester United – Angleterre), Deli Simon (Slavia Prague-République Tchèque), Diarrassouba Ousmane Viera (Adanaspor-Turquie), Kanon Wilfried (ADO La Haye – Pays-Bas), Koné Lamine (Sunderland AFC – Angleterre), Traoré Adama (FC Bâle – Suisse),

 

Milieux (06)

Angban Victorien (Grenade CF – Espagne), Doukoure Cheik (FC Metz – France), Kessié Franck (Atalanta Bergame – Italie), N’Guessan Yao Serge (AS Nancy Lorraine – France), Serey DIE Geoffroy (FC Bâle - Suisse), Seri Jean Michaël (OGC Nice – France)

 

Attaquants (07)

Bony Wilfried (Stoke City FC – Angleterre), Gradel Max Alain (AFC Bournemouth – Angleterre), Kalou Salomon (Hertha Berlin – Allemagne), Kodjia Jonathan (Aston Villa FC – Angleterre), Pépé Nicolas (SCO Angers – France), Sio Giovanni (Stade Rennais – France), Zaha Wilfried (Cristal Palace FC – Angleterre)

Publié dans Football
dimanche, 25 décembre 2016 22:06

MATCHES TRUQUES: BANNA DÉNONCE LA PROCÉDURE

Pour avoir organisé des matches truqués dans le cadre des préparatifs de l'Afrique du Sud pour le mondial 2010, Tchanilé Banna, ancien sélectionneur du Togo et du Niger, a été radié à vie du milieu du foot par la commission d'éthique d ela FIFA. Pour le concerné, les méthodes de la commission sont bien curieuses. Il dénonce ainsi des "vices de procédure" dans le fonctionnement de ladite commission. Avec africatopsports

 Je ne suis pas en mesure de faire du faux pour les matchs de cette envergure. C’est des matchs qui me dépassent. Des matchs de coupe du monde ne sont pas à ma hauteur. Je suis un grand entraineur mais, je n’ai pas ce calibre, je n’ai pas cette intelligence de faire truquer puisque je ne fais pas partie d’une maison de bet, je n’ai pas une structure qui peut me procurer des sous par rapport à ces matchs truqués » a-t-il dit avant de nier toute accusation et demander une levée d sanction.

« Je nie ces accusations, je demande à ce que la sanction soit levée parce que il y’a aujourd’hui vice de procédure. Je n’ai pas été écouté, je vous ai donné la version qui me concerne à ces matchs mais allé jusqu’à faire truqué un match pour être nanti, je ne connais aucun entraineur de ces pays ni les joueurs qui ont fait le match. Je n’ai aucune relation avec le président de la fédération sud africaine, donc je ne sais pas comment je peux truquer un match » a-t-il poursuivi avant de devoiler son intention pour la suite du dossier

« Il me reste de faire appel, je vais me confier à un avocat, nous allons vers la fédération pour la conduite à tenir ».

 

Voici la version relatée par Tchanilé Banna lors de la conference de presse

Je suis un homme et je dois mourir homme !

Je ne peux pas être indifférent de ces matchs amicaux. J’ai posé deux actes concrets par rapports à ces matchs amicaux, le premier acte, Wilson m’a demandé le numéro d’un arbitre nigérien, sachant très bien que j’ai travaillé au Niger, il voulait ce numéro. J’ai appelé un ami au Niger qui a cherché l’arbitre et il m’a donné ce numéro et j’ai communiqué ce numéro directement à Wilson Perumal.

Le second acte que j’ai posé, Wilson m’a parlé des matchs amicaux et j’ai voulu aider nos frères arbitres ici au Togo, en ce moment, ils étaient au chômage. Ils n’avaient pas la chance d’aller officier un match international, ils n’avaient pas la chance d’officier des matchs nationaux, puisque le championnat ne se jouait pas, il n y avait pas de compétition ; donc j’ai demandé la faveur à Wilson de pouvoir au moins, pour les matchs internationaux de pouvoir intégrer des arbitres togolais pour qu’ils puissent quand même bénéficier de l’expérience extérieure pour avoir un petit fonds, puisque les matchs à l’extérieur seront payés comme des matchs officiels organisés par la FIFA. Ça faisait rentrer de l’argent, voilà ces deux actes que j’ai eu à poser par rapport à l’organisation des matchs en Afrique du Sud. Puisque d’autres parles des matchs truqués ou de corruption, je ne suis pas impliqué dans le système de corruption de ces matchs ni dans le trucage de ces matchs puisque moi-même en personne je n’étais pas en Afrique du Sud. Si on parle de corruption c’est que j’ai abordé une des deux équipes pendant ces matchs ou rencontrer certains joueurs avec qui j’ai des accointances. Ce qui n’est pas le cas…..

Publié dans Football
dimanche, 25 décembre 2016 21:51

OLYMPISME: KELANI BAYOR AUX COMMANDES DU CNO-TOGO

Azad Kelani Bayor, récemment président de la fédération togolaise de boxe, actuel président de la Confédération africaine de boxe (AFBC) et vice-orésident de la l'Association internationales de fédérations de boxe (AIBA) a été élu le 23 décembre dernier présdient du Comité national olympique du Togo (CNO-TOGO). Il succède à Auguste Dogbo qui n'a pas souhaité rempiler.

Pour cela, M. Bayor a dû se débarrasser de son adversaire Locoh, président de la fédération de tennis de table. A l'issue du vote, 35 électeurs ont choisi M. Bayor aors que seuls 8 avaient porté leur choix sur M. Locoh. Selon le nouveau président, ce ne fut pas du tout facile: « Ça été une rude bataille. Des contacts sur contact, mais je vous ai dit souvent à ceux qui sont avec moi d’aller dans le calme. J’ai déjà ou gagner des élections locales, des élections continentales, des élections mondiales, donc  je crois que j’ai la touche pour aller à ces élections qui ne sont que des formalités pour moi » a-t-il dit immédiatement après son élection.

M. Bayor a briefé sa sa vision de la gestion du CNO:

« Je vais faire en sorte qu’il y ait une nouvelle gouvernance. Nous avons l’éthique de sport que les gens ne maîtrisent pas dans ce pays et même dans le bureau sortant, je crois que ça été toujours des batailles. Pour moi aujourd’hui c’est la préoccupation de la jeunesse aujourd’hui, demain et après demain. Je voulais dire par là, beaucoup de choses parce que j’ai une certaine expérience que je voudrais mettre à la disposition de mon pays à travers les jeux, faire en sorte que, comme vous l’aviez dit, ne pas aller à ces jeux à tout hasard. J’ai tissé des alliances avec certains pays et fédérations pour que le Togolais puisse bénéficier de bourses pour aller en formation. C’est ce qui nous a manqué de tout le temps et nous parlons de la carte d’universalité. Nous allons pouvoir qualifier les togolais dans leur différente branches, faire en sorte que le Togo puisse aller à ces jeux où il y’a des techniciens avérés. »

D(autres acteurs du sport ont été élus à d'autres postes au bureau. Voici la composition du nouveau bureau élu:

Président: Bayor Kelani

1er vice président : Emmanuel Ramanou

2è vice président : Dieudonne Gagou

3e vice présidente : Nathalie Noameshie

Secretaire Général : Akpaki Deladem

Secretaire Général  Adjoint :Assenim Koffi

Trésorier Général : Pré Gnandi

Trésorier Général Adjoint : Kpossi Kwami

Conseillers

Akouete Amewonovi

Wona Kokouvi Germain

Degnissodé Robert

Amétepe Komlan

Sovon Koudzo

 
Publié dans Sports de main
jeudi, 22 décembre 2016 22:58

PRE-LISTE DES EPERVIERS: MLAPA SAUVE GAKPE

Le malheur des uns fait le bonheur des autres, dit l'adage. Dans les coulisses de la confection de la pré-liste des Eperviers pour la CAN 2017, il se dit que c'est la défection de Mlapa Péniel, "braqué" par son cluib, qui a sauvé Gakpé, vu que Le Roy ne voulait pas du joueur de Génoa et lui a préféré Victor Nukafu. Avec africatopsports.com

Lundi (en conférence de presse annoncée pour la publication de la pré-liste, nslr) , Claude le Roy a dit tout en conférence de presse sauf l’essentiel. Déjà briefés précédemment sur le stage du Sénégal, les journalistes qui étaient plutôt impatients de connaitre les noms couchés sur la pré liste sont repartis bredouilles mais ont néanmoins pu tirer les vers du nez au technicien français qui n’avait pas encore fini d’harmoniser son effectif. Et pour cause, un cas divisait le staff. S’il reste le patron, Le Roy a tenu à avoir l’avis des membres du staff sur ses choix. C’est ainsi que celui de la non sélection de Serge Gakpe a fait durer le suspense de la publication de la pré liste pendant au moins 48h.

L’épineux cas Serge Gakpe

Car l’ancien sélectionneur du Congo avait déjà 18 voire 19 noms sur lesquels il n’était pas question de discuter et tout le monde était d’accord. D’ailleurs lundi, ce sont ces joueurs attendus qu’il a énumérés en conférence de presse. Malgré leur statut de joueur sans club, Kossi Agassa et Emmanuel Adebayor restent les leaders des Eperviers. Le premier est d’ailleurs le numéro 1 au poste de gardien aux yeux de Le Roy. Puis, il y a Sadate Ouro-Akoriko, Serge Akakpo, Djene Dakonam, Maklibé Kouloun, Alaixys Romao, Matthieu Dossevi, Floyd Ayité, Lalawele Atakora, Fo Doh Laba, qui, à moins d’une blessure, ne peuvent rater le rendez-vous.

La veille de la conférence de presse, des informations faisaient déjà état de la non sélection de Gakpe. En effet, jusqu’à ce jour là, l’ancien joueur du FC Nantes n’avait pas reçu sa convocation et Le Roy n’en voulait vraiment pas. Pour le Français, il n’avait pas été très performant lors des dernières sorties de l’équipe et faisait partie de ceux qui ne « montraient pas assez qu’il pouvait donner son corps à la science ». Il n’était donc pas question de l’amener au Gabon pour le mettre sur le banc, préférant prendre des locaux. Des explications données à Gakpe qui ne fut pas convaincu. Le joueur a lui-même sonné le sélectionneur au détour d’une séance d’entrainement avec son club pour comprendre son tort. A la fin de la journée, il se résigna. Mais il pouvait compter sur certains membres du staff qui estimaient notamment qu’il devait encore avoir une chance. « Il a la chance d’avoir un club de haut niveau et malgré son faible temps de jeu, il a des qualités », «il y en a plein de l’effectif qui ont un faible temps de jeu. Ce serait perçu comme une injustice à son égard », « Gakpe a déjà fait une Can et il a le vécu de la compétition », « sur les côtés, il y a vraiment du monde plus décisif que lui ». Tout le monde a avancé ses arguments. Pas encore tranché, le cas Gakpe est mis en stand by.

Lundi également, on apprenait la note adressée par Peniel Mlapa, sous la pression de son club, à la FTF pour évoquer sa non participation à la CAN. C’est une nouvelle à laquelle ne s’attendait pas Le Roy qui avait déjà coché le nom de l’attaquant de Bochum. Il faut trouver une alternative.

Il ne reste que 2 places pour 4 !

Mardi, l’impatience d’avoir la liste a finalement eu raison des supporteurs des Eperviers et de la presse. A tel point que l’accident, qui a occasionné de nombreux blessés, du bus du club de Foadan FC (première division) ne pouvait à leurs yeux pas empêcher le sélectionneur de dévoiler la liste. Pourtant à l’Etat-major du staff technique, les discussions se poursuivaient. S’il a eu par moment des doutes sur Henritsè Eninful ou encore Segbefia, Le Roy n’avait pas vraiment d’alternatives. Le secteur qui l’inquiétait était la défense. Les noms fusent.

Mawouna Amevor, capitaine de Dordrecht (D2) aux Pays-Bas, Cheikh Aziz Camara (Rangers International) et Joseph Douhadji (Rivers United) du Nigéria. Le dernier fait l’unanimité. Même si entre temps, Ibrahim Moro, ex international U20 du Ghana mais qui a finalement choisi de jouer en séniors pour le Togo a été évoqué. On devrait le voir après la compétition. Puis, comme chaque liste d’une compétition majeure doit comporter une surprise, Le Roy sort de son chapeau Victor Nukafu. Joueur de D2 à l’Entente II, ce dernier faisait partie de l’effectif du Tournoi de l’Intégration de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) et a tapé dans l’œil de Sebastien Migné, fidèle adjoint du « Sorcier blanc ». Même si cela allait faire couler encre et salive, les techniciens ne doutent pas que le garçon a du potentiel et sa présence en D2 n’est qu’une somme de circonstances malencontreuses. Entre lui, Victor Mensah (AS Togo Port), Kossivi Nouwoklo (SC Gagnoa, Côte d’Ivoire) ou encore Moro, le choix semble clair.

La liste est quasiment bouclée mais la défection de Mlapa ouvre donc la porte à un dernier joueur. Mardi non plus, la pré liste ne sera pas publiée. Mercredi matin, le Roy passe un nouveau coup de fil à Gakpe. « Tu vas recevoir ta convocation », lui annonce t-il. Le joueur qui a le moral dans les chaussettes depuis quelques jours, tente encore d’avoir des explications sur cette volte-face, alors qu’il a quasiment déjà tiré un trait sur la CAN 2017. Le sélectionneur lui dit juste qu’il attend plus. Vers 15h Utc, la pré liste est enfin révélée avec le nom du joueur du Genoa.

Cette fois, les cartes sont redistribuées. Il faut convaincre Claude Le Roy à Saly au Sénégal à partir du 1er janvier. Les joueurs n’auront que 3 jours pour le faire car le 4 janvier à minuit, toutes les listes définitives doivent être envoyées à la CAF (Confédération africaine de football). A la CAN 2017, le Togo figure dans le groupe C avec la Côte d’Ivoire, le Maroc et la RD Congo.

Publié dans Football
jeudi, 22 décembre 2016 21:34

FOOT TOGO D1: TOGO PORT, CHAMPION D'AUTOMNE

L'AS TOGO  PORT a fait voler en éclats Agaza de Lomé ce jeudi 22 décembre au terrain de la JCA à Agoè. Le club du coach Ayivi Ekouevi n'a pas eu pitié pour son adversaire laminé 4-1 dans un match assez plaisant. Conséquence immédiate: Togo Port termine la phase aller du championnat national de football de première division à la première place. Champion d'automne, pour parler comme en Europe.

Ayivi Ekouevi a tenu sa promesse. Quelques journées en arrière, au moment où Togo Port prenai la tête du classement, il avait indiqué que "Togo Port prenait la première place pour longtemps". Jusqu'à la fin de la phase aller au moins, cette promesse a été tenue, bine que deux journées en arrière, le club ait été totalement en panne, avec deux défaites de suite, 1-2 devant Semassi et Anges.

Pour cette 13è et dernière journée, c'est évident que Togo Port a bénéficié de la défaite de Dyto de Lomé, son poursuivant direct. Second au classement avant cette journée, Dyto aurait pu prendre la première place si Togo Port perdait face à Agaza et si lui-même gagnait devant Gomido. A l'arrivée, c'est tout le contraire qui s'est produit. Dyto a été surpris par Gomido qui l'a battu 1-0, un but marqué dès la 2ème minute sur penalty.

Dans le même  temps, Togo Port administrait la fessée à Agaza. Dans ce match, rien n'a presque marché pour Agaza. En première période, Koupositere, Assiongbon et autres n'ont pas réussi à cadrer un seul tir sur le but adverse. A la 38è minute, un coup franc dans les 25 mètres s'est retrouvé dans le décor. Par contre, Togo Port avait montré un opportunisme à tout rompre. Kissimbo Hunlede, Bode Taffa, Gazozo et autres Sewonou Eli ont fait passer un mauvais après-midi à leurs adversaires.

Agaza a coulé par babord et par tribord. Sur les deux flancs, la défense était moribonde et les accélérations de Bodé Taffa ou de Séwonou Eli offraient des boulevards aux attaquants. Curieusement, les joueurs d'Agaza n'ont jamais pu ni identifier le mal ni lui trouver une solution immédiate. Le résultat est là: Agaza a coulé comme jamais cette saison.

Dans les autres matches de la journée, il faut noter la victoire in extremis de Sémassi 1-0 devant Koroki et son bond immédiat de la 4è à la 2è place. Maranatha de Fiowokpo a également doùiné Gbikinti 2-1 et quitte la zone rouge. Asko et Unisport se sont neutralisés 1-1 à Kara. En avancé mercredi, Kotoko a une nouvelle fois perdu à domicile 0-2, le bourreau du jour s'appelle AS OTR. Pour raison d'accident de la route ayant entraîné des blessés, le match Anges-Foadan a été reporté. Mardi, le bus qui emmenait la délégation de Foadan vers Noptsè a vu l'un de ses pneus avant éclaté, entraînant n accident malheureux. Le coach, l'adjoint et le capitaine sont nettement blessés.

Classement

1er  Togo Port                  26 pts +14

2è   Sémassi                     23 pts °4

3è   Dyto                         22 pts +6

4è   Agaza                        21 pts +1

5è Unisport                       20 pts +6

6è  Foadan                        20 pts +4

7è  Koroki                         18 pts -1

8è Maranatha                    17 pts

9è OTR                            16 pts +1

10è Gbikinti                       15 pts -1

11è Gomido                       15 pts  -2

12è ASKO                         15 pts -4

13è Anges                         12 pts -6

14è Kotoko                        03 pts  -17

Publié dans Football
mercredi, 21 décembre 2016 19:46

COUPES AFRICAINES 2017: SIX TOGOLAIS EN LICE

Les coupes africaines des clubs saison 2017 démarreront le 10 février 2017. Le tirage au sort effectué ce jour par la CAF renseigne que 6 joueurs togolais au total seront concernés par cette campagne. Leurs clubs sont engagés en clubs champions et en coupe CAF. Il s'agit de Wome Dové, Douhadji Joseph et autres Nouwoklo Kossivi.

Le plus connu de tous est sans doute Bossou Vincent. Le rugueux défenseur de Young Africans, Tanzanie, portera les couleurs de son club en ligue des champions pour affronter  les Comoriens de Ngaya de Mbe. Douhadji Yaovi Joseph et Rivers United ont rendez-vous avec les Maliens du Real de Bamako. Le revenu Kondo Arimiyaou, ancien de Okiti et de l'équipe nationale, renouera avec le foot international lorsque son club ivoirien du Séwe Sport découdra avec les Libériens de Ports Authority. Le dernier Togolais présent dans la ligue des champions, c'est Cheikh Camara Aziz. Joueur d'Enugu Rangers, l'ancien défenseur des Anges de Notsè montrera ses talents dans le match contre les Alégériens de JS Saoura.

En coupe CAF, ils sont deux à prendre le rendez-vous de février de l'année prochaine. Ancien sociétaire de l'ASEC d'Abidjan, Nouwoklo Kossivi est passé cette saison à l'AS Gagnoa, toujours en Côte d'Ivoire, et a encore la chance de disputer une compétition continentale. Son club jouera les préliminaires contre les Burkinabè de l'AS Sonabel.

Enfin, revoici Wome Dové. Barré en équipe nationale depuis des mois, Womé Dové continue de faire parler de lui dans le champion sud-africain. Sociétaire du Super Sport, l'ancien de Maranatha sera en lice pour les préliminaires de la coupe CAF par le biais du match entre son club et les Malgaches du  Elgeco Plus.

La CAF a apporté des modifications à la formule des coupes de clubs cette saison. Il n'y aura plus trois tours de compétition avant la phase de poule en club champion. Après les préliminaires, 23 clubs se joindront aux 9 exemptés pour disputer les 32è de finale. A l'issue de ces 32ème  de finale, les 16 clubs qualifiés seront directement en deux poules de 8. Les éliminés des 32è seront reversés en coupe CAF pour les barrages. Les clubs exemptés de préliminaires dans la ligue des champions sont USM Alger, Al Ahly, Zamalek, WAC Casablanca, ES Sahel, ES Tunis, Mamelodi Sundowns, Al Hilal, TP Mazembe

Publié dans Football

Il ne sera peut-être pas à Oyem pour la CAN Gabon 2017 attendue du 14 janvier au 5 février. Cependant, dans la pré-liste des joueurs publiée ce jour, Nukafu Victor (maillot numéro 9) fait office de surprise du chef. Le gaucher de l'Entente II, club de deuxième division du Togo, arrive dans la cour des grands sans crier gare.

Claude Le Roy et son staff ont donc publié ce mercredi la liste des 25 joueurs susceptibles de prendre part au dernier stage de préparation prévu à partir du 1er janvier à Dakar, Sénégal. Le plus heureux de tous, c'est Nukafu Victor. Jusque-là, ce nom était celui d'ub parfait inconnu dans le gotha des internationaux togolais. Homme des sirprises, Victor Nukafu s'est d'abord glissé in extremis dans la liste des 20 pour le dernier tournoi de l'UEMOA disputé à Lomé. Absent des listes jusqu'à la veille   de la publication de la liste définitive, le joueur sort de nulle, comme d'un chapeau de prestidigitateur pour se frayer une place au soleil.

Voici que pour lui l'histoire se répète. Pour la grande liste, le voici qui surgit encore. Sa prestation au tournoi de l'UEMOA a sûrement bluffé le staff. Au stage de Dakar, il aura l'occasion d'apprendre aux côtés des grand shabitués avant de réaliser un nouvel exploit en figurant sur la liste définitive pour le Gabon qui sortira 2 ou 3 jours après le début du stage. Avec lui, il faut dorénavant s'attendre  tout. Bonne chance à lui.

Claude Le Roy a également fait confiance à 3 autres joueurs du championnat national. Ce ne sont pas des nouveaux et, à moins d'une surprise, ceux-là pourraient être les reclaés de dernière minute, mais la présence dans cette liste de Franco Atchou, Ouro(Sama Hakim et de Kouloun Maklibé est en elle-même un événement Le Roy les a déjà emmenés à Tunis pour le dernier stage des Eperviers. Il leur fait confiance ou tout simplement ils sont les premières armes du projet 2019. A suivre.

Le cas Mlapa

Mlapa vient d'obtenir le ok de la FIFA pour jouer chez les Eperviers. Mais il ne figure pas sur la liste de pré(sélection. Les rumeurs qui indiquaient que son club, Bochum, D2 Allemagne, ne voudrait pas le laisser aller à a CAN se sonfirment ainsi.  Buteur en forme en ce moment pour son club, Mlapa doit faire un trait sur la grande fête du football africian. C'est un vrai coup dur pour les Eperviers vu que leur star Adebayor est sans compétition. Affaire à suivre.

La liste complète

Gardiens 
 1) AGASSA Kossi (Sans club)
2) MENSAH Cédric (MANS, FRANCE)
3) TCHAGOUNI Baba (Marmande, FRANCE)
Défenseurs 
4) AKAKPO Serge (Trabzonspor, TURQUIE)
5) BOSSOU Vincent (Young Africains, TANZANIE)
6) DJENE Dakonam (St Trond, BELGIQUE) 
7) DOUHADJI Joseph (RIVER UNITED, NIGERIA)
8) KOULOUN Maklibè (DYTO, TOGO)
9) MAMAH Gaffar (DACIA, MOLDAVIE)
10) OURO-AKORIKO Sadat (AL Khaleej Saihat, ARABIE SOUADITE)
11) OURO-SAMA Hakim (TOGO-PORT, TOGO)

Milieux de terrain
12) ATAKORA Lalawélé (HELSINGBORG, SUEDE)
13) ATCHOU Franco (DYTO, TOGO)
14) AYITE Floyd (FULHAM, ANGLETERRE)
15) BEBOU Ihlas (FORTUNA DUSSELDORF, ALLEMAGNE)
16) BOUKARI Razak (Châteauroux, FRANCE)
17) DOSSEVI Mathieu (STANDARD, BELGIQUE)
18) ENINFUL Henritsè (DOXA KATAKOPIAS, CHYPRE) 
19) NUAFU Victor (ENTENTE II, TOGO) 
 20) ROMAO Alaixys (Olympiacos, GRECE)
21) SEGBEFIA Prince (GOTZEPE, TURQUIE)
Attaquants 
22) ADEBAYOR Emmanuel Shéyi (Sans club)
23) AGBEGNIADAN Komlan (WAFA, GHANA)
24) GAKPE Serge (GENOA FC, ITALIE) 
 25) LABA Kodjo Fo-Doh (R.S BERKANE, MAROC

Publié dans Football
dimanche, 18 décembre 2016 22:06

FOOT TOGO D1: TOGO PORT EN PANNE

Le leader au classement du championnat national de première division est à la peine. Togo Port a été battu ce dimanche à domicile 0-1 par Anges de Notsè. Le dimanche dernier déjà, l’équipe du coach AYIVI avait été défait par Sémassi 2-1 au stade municipal de Sokodé. La fin de phase aller est ainsi bien pénible pour un club qui, jusque-là, s’est présenté comme un prétendant sérieux au titre final.

Le coach Ayivi Ekouevi doit reconsidérer ses plans et ses prévisions. En deux journées de championnat, il vient d’enregistrer deux défaites de suite. Pour un prétendant au titre, c’est sûrement mauvais signe. Dans le match de ce dimanche contre le très mal classé Anges, Togo port n’a rien montré de probant. La paire Kissimbo-Gazozo n’a pas pu se défaire de l’étreinte de la défense adverse. Dans les derniers instants du match, Anges crée la surprise en ouvrant le score su penalty par Koudeka Madjé. On était à la 88ème minute de jeu. Le score ne changera pas.

Dimanche dernier à Sokodé, Togo Port avait été cueilli à froid. Encaissant deux buts sur coup franc en l’espace de 20 minutes, le club du port autonome de Lomé n’avait pas pu renverser la tendance. Tout au plus avait-il réduit le score. Togo Port est à l’arrêt mais il a bien de la chance. Son poursuivant immédiat, Dyto de Lomé, ne gagne pas non plus. Absent à Dapaong le jeudi dernier pour le match en retard qui devait l’opposer à Foadan – et ayant perdu sur tapis vert, Dyto s’est embarrassé e dimanche d’un nul à Bassar devant Gbikinti. Le club des armées aurait gagné ces deux matches qu’il serait aujourd’hui en tête du classement. Au grand bonheur de Togo Port.

Dans les autres matches de cette 12è journée, Agaza a dominé Gomido 1-0 tout comme Koroki face à Kotoko. Samedi en avancé, OTR s’était débarrassé d’Asko de Kara 2 buts à 0 et Unisport a été tenu en échec 0-0 par Maranatha (dimanche).

La 13è journée de cette phase aller est programmée pour le mercredi 21 décembre. Elle propose des matches comme Sémassi-Koroki, Dyto-Gomido, Marantha-Gbikinti, Afaza-Togo Port, Kotoko-AS OTR, Asko-Unisport et Anges-Foadan.

Classement après la 12ème journée

1er AS Togo Port       23 pts

2è Dyto                   22 pts

3è Agaza                 21 pts

4è Foadan               20 pts

5è Sémassi              20 pts

6è Unisport              19 pts

7è Koroki                18 pts

8è Gbikinti              15 pts

9è Maranatha           14 pts

10è ASKO                14 pts -1

11è AS OTR              13 pts -1

12è Gomido            12 pts -3

13è  Anges              12 pts -6          

14è Kotoko             3 pts -15

Publié dans Football
Page 1 sur 3

Partenaires

A propos

Mawaki Sports est une agence de presse spécialisée dans le traitement d'information sportives

:::::::::::::::::::::::::::::::

  • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Tel : (+228) 90 08 61 31
Google+