MAWAKISports

FLASH
Liverpool: Balotelli sera privé de la moitié de son salaire en cas de mauvaise conduite - samedi 23 août 2014 15:30
La Fédération anglaise de football veut moins d'étrangers - vendredi 10 octobre 2014 18:28
FOOTBALL/ Le Mondial 2020 au Qatar peut-il être menacé ? - jeudi 4 juin 2015 10:18
FOOT-MEDIAS/ Eurosport va lancer un magazine MLS - jeudi 4 juin 2015 10:15
FOOT-LIGUE1/ Brandao attaque Bastia aux prud'hommes - jeudi 4 juin 2015 10:09
  • amalgame_sports.png
  • casque.png
  • creuset.png
  • denyigban.png
  • fous_de_foot.png
  • kanal_infos_sports.png
  • lheure_orange.png
  • multipresse.png
  • national_foot.png
  • sports_sur_lantenne.png

Derniers articles

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next

AMICAL: LE NIGERIA DOMINA LA SQUADRA CORSA

AMICAL: LE NIGERIA DOMINA LA SQUADRA CORSA

L'équipe nationale de football du Nigéria a dominé en amical vendredi dernier une sélection de... En savoir plus

AFROBASKET 2017: M'ANGOLA N'EN VEUT PAS NON PLUS

AFROBASKET 2017: M'ANGOLA N'EN VEUT PAS NON PLUS

Confusion générale au siège de FIFA-Afrique ce jour. L'Angola qui a été retenu en dernier... En savoir plus

LDC CAF: QUATRE GROUPES DE CHOC

LDC CAF: QUATRE GROUPES DE CHOC

La succession du Mamelodi Sundowns est véritablement lancée. Les seize équipes rescapées de la phase... En savoir plus

COUPE CAF: LES 4 GROUPES CONNUS

COUPE CAF: LES 4 GROUPES CONNUS

La coupe CAF saison 2017 est entrée dans sa phase de novation ce jour avec... En savoir plus

TENNIS: RETOUR GAGNANT POUR SHARAPOVA

TENNIS: RETOUR GAGNANT POUR SHARAPOVA

En attendant de savoir le sort qui lui sera réservé par les organisateurs du Roland... En savoir plus

LDC EUROPE : MONACO JOUERA JUVENTUS

LDC EUROPE : MONACO JOUERA JUVENTUS

Les clubs qualifiés pour les demi-finales de la ligue européenne des champions 2017 connaissent leurs... En savoir plus

  • La lanterne
  • Le correcteur

Podcasts

1. Test Audio Play Download this Song
2. Lundi soir Play Download this Song

Espace vidéo


vendredi, 31 mars 2017 10:25

BLACK STAR/ WILLY SAGNOL CANDIDAT

 

Le Français Willy Sagnol se trouve dans la short-list des candidats au poste de sélectionneur de l’équipe nationale de football du Ghana. Le champion du monde a pour concurrents des expérimentés comme l’Allemand Schaeffer et le Ghanéen Kwesi Appiah.

La fédération ghanéenne de football (GFA) prendra la décision finale vers la fin du mois d’avril. Déjà, depuis hier jeudi 30 mars, les trois candidats sont soumis à l’oral. Chacun doit défendre sa candidature devant le comité ghanéen, souligner les atouts qui font de lui le meilleur choix pour les Black Star.

Willy Sagnol fait office de novice dans ce trio final. Son expérience au niveau d’une sélection nationale se limite à la sélection junior de France. Pis, l’ancien coach de Bordeaux ne connaît pas l’Afrique, il n’y a pas encore dirigé d’équipe. Plus grave encore, le scandale de ses positions racistes concernant les joueurs africains lui reste chevillé au corps. Alors qu’il était coach de Bordeaux, Willy Sagnol avait mal tourné la langue avant de parler et a semblé dire que les joueurs africains n’ont rien dans la tête, leur principal atout étant la condition physique.

Autrement dit, les joueurs noirs ne seraient pas intelligents et seraient incapables de s’adapter aux subtilités des schémas tactiques. Mal lui en a pris. La polémique fut telle que M. Sagnol a dû présenter des excuses, les yeux larmoyants.

Cet épisode de sa vie sera-t-il un obstacle à ses envies de diriger des sélections africaines ? La GFA  en décidera.

L’unique défi qui attend le candidat qui sera connu, c’est de faire franchir aux Black Star le palier qui leur fait défait depuis 1982 : gagner une coupe d’Afrique. Le Ghana réussit depuis une dizaine d’années à se hisser dans le carré d’as de la CAN, à disputer des finales mais n’a plus jamais gagné le titre. Sagnol, Appiah et Schaeffer sont avertis. Un sélectionneur averti en vaut deux.

 

Photo: lequipe.fr

 

Publié dans Football
vendredi, 31 mars 2017 10:21

FOOT TOGO D2/ SARA FAIT DURER LE SUSPENSE

Sara de Bafilo a empêché ASCK de fêter son titre de champion de la zone Nord dès le match de la 18ème journée. En dominant nettement le leader 3-1, le club de Bafilo fait durer le suspense pour une journée de plus. Au moins.

Le club de Bafilo a sûrement frappé un grand coup. Bien que cela n’ait presque pas d’impact sur le classement, c’est une victoire qui montre que ASCK n’est pas invulnérable. A Odalou, concurrent Direct de ASCK, on croise les doigts, attendant que le foot qui a habitué le monde à des retournements inattendus, fasse le reste. « A six points, tout est encore possible. C’est le football » commente-t-on du côté de Kaboli.

L’espoir et le rêve sont permis certes, mais la défaite de Bafilo n’a pas grand-chose à y faire au finish quant au sacre évident du club cher au président Amah Marcellin. Aussi n-at-on pas paniqué outre mesure devant cette défaite cuisante. « Ici, les calculs sont faits depuis belle lurette, explique-t-on. Le titre ne nous échappera pas. Bafilo n’est qu’un incident de parcours ».

En vérité, pour que le titre échappe à ASCK, il faut que le club perde tous les quatre matches qui lui restent. En sus, Odalou doit gagner les trois derniers matches au programme. Or, à la prochaine journée, ASCK affronte Kakadl, le plus faible du groupe et naturellement bon dernier. A domicile, il est a priori inimaginable que le club ne prenne, ne serait-ce qu’un point, pour assurer l’essentiel.

Du coup, c’est uniquement le suspense qui se prolonge, le temps que ASCK mette fin aux supputations en gagnant trois nouveaux points et profite d’un faux pas de son poursuivant et concurrent direct. Le dénouement n’est pas loin.

Plusieurs autres matches ont été joués pour le compte de cette 18ème journée. A Koussountou, Agouwa reprend des couleurs en dominant AS Binah sur le score de 3-0. Autres résultats :

Odalou 1 – TAC 0

Doumbé 2 – Foukpa 0

Publié dans Football
vendredi, 31 mars 2017 10:16

FOOT TOGO D2/ ESPOIR POUSSE ENTENTE II

Espoir du Zio a réussi l’exploit de reprendre la tête du classement de la zone Sud du championnat national de football de deuxième division. Une victoire cumulée à la défaite de l’ancien leader a offert la première place au club du Zio. Peut-être pas pour longtemps.

En venat à bout d’Asfosa sur le score de 2 buts contre rien, Espoir a pris trois points qui produisent, au classement, l’effet de le propulser en tête. Avec 33 points au classement, le club dépasse dorénavant l’ancien leader de 2 points, une marge légèrement confortable.

Pendant que Espoir gagnait, Entente II ; leader au début de cette 18ème journée, s’embarrasse d’une défaite 0-1 face à Etoile filante. Les Jaunes de Kodjoviakopé ont perdu leur latin devant la rage de vaincre des Bleus de la capitale sans doute décidés à éviter une relégation, synonyme de damnation. Du coup, Entente II se retrouve deuxième au classement avec 31 points. Le club du p^résident Mablé doit tout refaire, à présent que la première place lui file à nouveau entre les doigts et qu’il faudra compter sur un  faux pas d’Espoir pour reprendre cette place si chère dans ce championnat.

Ainsi, à la différence de la poule Nord, le suspense est entier dans cette ppule Sud. Espoir du Zio et Entente II vont lutter farouchement pour la première place, sûrement jusqu’à la dernière journée. Cela promet.

Les autres résultats

 

Gbohloesu 1  Arabia 0

Okiti 1 Ifodjè 0

Hirondelles 0 Abou Ossé 1

Publié dans Football
vendredi, 31 mars 2017 10:11

EGYPTE 3 TOGO 0/ LE CHANTIER EST IMMENSE

En stage jusqu’au mardi dernier en Egypte, les Eperviers ont terminé leur séjour en terre égyptienne par une défaite 0-3 contre les Paharaons. Ce fut un match presque à sens unique qui a révélé l’immensité du chantier qui attend le staff des Eperviers. Le Roy est averti.

La défaite est une chose, le visage affiché par les Eperviers en est une autre. Ce match a en effet révélé que l’équipe des Eperviers n’est pas encore guéri de ses errements et de ses lacunes révélés au grand jour à la CAN Total Gabon 2017. Ces lacunes ont pour noms hérésie défensive, absence en milieu de terrain et pauvreté offensive.

Problèmes de défense

 

Sans doute le stage de Saly, Dakar, à quelques jours de la CAN 2017 avait-il révélé à Claude Le Roy qu’il n’avait pas de défense. Cela a dû le forcer à choisir de faire jouer Romao dans l’axe et Gakpé latéral droit. Avec les résultats qu’on connaît. Contre l’Egypte, le problème s’est posé dns les mêmes termes.

Le match a démarré avec une défense à quatre composée de Bossou et Ouro-Sama dans l’axe, Djene sur le côté droit et Kouloun sur le côté gauche. En première période, sûrement aprce que les Pharaons avaient choisi de jouer sans forcer, cette défense a tenu, vaille que vaille. En seconde période, il a suffi que les Egyptiens passent à la vitesse supérieure pour que la défense révèle ses lacunes.

Le premier but est arrivé après que Bossou Vincent a manqué de concentration etd e rigueur dans la dispute d’une bakek avec un adversaire. Sur le flanc droit de la défense, le joueur de Yanga Africans se méla,ge les pédales et se fait chiper la balle. La défense ne fait que constater les dégâts, l’Egyptien ayant vite fait de se présenter devant Agblémagnon pour le fusiller à bout portant.

Le second byt est également le résultat de l’hérésie de la défense. Acculée, elle avait perdu tout sabg-froid et ne savait plus quoi faire du ballon dès qu’il se retrouvait dans la surface de vérité. C’est ainsi que Djene, au lieu de dégager proprement, frappe sur le dos du gardien et offre du pain béni aux adversaires.

Leçon à retenir : les Eperviers n’ont plus d » défense. Pis, celle qui existe actuellement a du boulot à faire, à commencer par son raffermissement et sa mise en confiance. Ouro-Sama est trop frêle et peu expérimenté pour faire l’affaire dans les grandes joutes. Djene n’a plus sa forme des beaux jours et Bossou qui devait jouer les patrons de cette défense n’en a pas les moyens. Pour Le Roy, il s’agit de constituer une vraie défense et d’en trouver le patron, capable de la faire jouer, de la guider et de la contrôler.

Milieu de terrain : boulevrd Le Roy !

Contre les Pharaons, le milieu des Eperviers n’a pas non plus fait son job. Atakora, Bebou, Gazozo et Yenoussi, le jeune joueur de Dyto, se sont montrés en deça de ce qu’il faut en équipe nationale. Comme pour la défense, il n’y avait aucun de ce groupe qui ait pu prendre le contrôle des choses. Pour les Pharaons, ce milieu était un boulevard sans feux tricolores qu’ils passaient à la vitesse de l’éclair. Une récupération ou un relance en défense se termine assez vite dans la surfa ce de réparation togolaise, la faute à ce milieu défaillant qui se contentait de courir après le ballon et de se coller à la défense.

Romao et Floyd Ayité ne reviendront peut-être pas et cela accroît la pression sur le staff. Même si ces deux revenaient, le problème ne trouvera de solution que partiellement. L’enjeu restera le même pour le staff : trouver des joueurs capables de faire l’affaire, comme autrefois Ouadja, Salou Tadjou et autres Aziawonou Kaka. Pour le bien de l’équipe, Le Roy doit trouver deux bons récupérateurs et deux bons milieux offensifs pouvant garder le ballon, le faire tourner et nourrir les attaquants.

En attendant juin et les premiers matches de Cameroun 2019, l’opinion se réjouit de ces deux matches d’Alexandrie. Ils ont le mérite d’avoir révélé les insuffisances de l’équipe. D’ici ce mois de juin, le staff sait ce qu’il a à faire. Il n’aura donc pas d’excuse le moment venu.

Tout le monde attend fébrilement ce moment.

 

 

Publié dans Football

Elle s'appelle Hanna Mabelle Amani. Joueuse de besket-ball, elle est la meneuse du CSA, le club de Treichville. Son talent de joueuse lui a ouvert les portes du professionnalisme hors des frontières de la Côte d'Ivoire. Mardi dernier, elle a quitté Abidjan pour Buenos Aires. Au moment de son départ, joie et excitation se mêlent en elle.

Plus visibles, dans les yeux luisants de la meneuse ivoirienne, se confondaient joie, excitation anxiété… tristesse. De l’émotion forcément surtout au moment de s‘adresser une dernière fois à ses amies, ses compagnons, ses coéquipières sur le parquet de l’école régional de  Treichville chargé d’histoire pour elle.

De l’émotion encore au moment de quitter la Côte d’Ivoire, sa famille biologique et surtout son club formateur où toute petite elle a fourbi  ses armes. Des souvenirs qui remontent à la surface et qui contraignent la meneuse du CSA Treichville à écraser une larme indiscrète mais logiquement compréhensible. Pour ses  20 ans, une nouvelle porte sur un nouveau continent s’ouvre afin de lui faire  découvrir une autre dimension du Basket Ball à plus de 7200 kms d’Abidjan.

Dans sa nouvelle écurie d’Obras Sanitarias de Buenos Aires depuis hier, Hanna Mabelle Amani va entamer la poursuite de sa progression. Elle va surtout  bonifier un talent pur et sûr qui a frappé dans l’œil  expert de Joaquim Brizuela. Le technicien espagnol invité par le CSA Treichville pour animer un stage de formation à l’endroit des joueurs et des encadreurs. Une nouvelle aventure commence pour Amani Hanna Mabelle qui se veut la nouvelle ambassadrice de la marque CSA Treichville après  Kouyaté Kani et Minata Fofana.

 

Avec sport-ivoire.ci

Publié dans Sports de main

Avec les qualifications du Soudan du Sud, des Comores et de Madagascar à l'issue des préliminaires disputés au cours de la semaine FIFA de cette fin de mois de mars, les groupes des éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations de football Cameroun 2019 sont dorénavant complets.

Madagascar, le pays du nouveau président de la CAF s’est détaché de Sao Tomé pour prendre place dans le groupe A chapeauté par le Sénégal.

Opposé à Maurice, les Comores se sont qualifiées pour le dernier tour des préliminaires de la CAN 2019 dans le groupe B où réside le pays organisateur, le Cameroun déjà qualifié.

Dans le groupe C, le Soudan du Sud sera de la campagne pour le billet de Cameroun 2019. Pour y être, il s’est hissé au dessus de Djibouti. Faudra à présent se montrer à la hauteur dans un groupe où résident le Mali (suspendu pour l’instant) et le Gabon.

Dès cet instant, les pays en lice attendent juin pour se lancer dans la bataille. Six journées seront ainsi âprement disputées pour dégager les 16 qualifiés pour la joute finale.

Les Eperviers du Togo sont logés dans un groupe bien difficile. L'Algérie, le Bénin et la Gambie seront leurs adversaires. Le premier du groupe, au terme des 6 journées, sera directement qualifié pour Cameroun 2019. Le deuxième pourra aussi se qualifier s'il se fait au moins k'un des deux meilleurs deuxièmes.

 

Avec sport-ivoire.ci

Publié dans Football
jeudi, 30 mars 2017 20:23

RECONVERSION/ DROGBA A SON FILON

Didier Drogba a un nouveau club aux Etats-Unis. Ce qui est vraiment nouveau, c'est que le contrat de la star ivoirienne lui donne la possibilité de devenir directeur sportif dès la seconde année de contrat. La reconversion n'est plus du tout loin.

A 39 ans, la star ivoirienne a donc choisi de poursuivre sa carrière avec le Phoenix Rising FC qui évolue au deuxième échelon américain. Ce pour une durée de 3 ans. Un contrat dans lequel il a la possibilité de se reconvertir directeur sportif à compter de la deuxième année de son bail. 

En fin de contrat avec  l'Impact Montréal, Didier Drogba a pris un long temps de réflexion avant de se décider. Lui qui a d’abord refusé la proposition de Corinthians, au Brésil, a finalement décidé de rester aux Etats-Unis, en Arizona plus précisément.

Il  retrouvera un vieux copain de Chelsea, notamment Shaun Wright-Phillips.

Avec sport-ivoire.ci

Publié dans Football
jeudi, 30 mars 2017 20:07

FECAFOOT/ BUREAU EN SURSIS?

Les prochains jours pourront ne pas être de tout repos pour les dirigeants actuels de la FECAFOOT. La Fédération Internationale de Football Association, suite à un courrier à l’association des clubs amateurs du Cameroun qui s’inquiètent du non-respect des différentes sentences du Tribunal Arbitral du Sport, rassure et annonce qu’une palette d’actions sera prise dans le but de ramener la sérénité à Tsinga.

C’est sous la plume de Fatma Samoura que la Fifa a décidé de répondre à la correspondance de l’Association des Clubs Amateurs du Cameroun signé le 26 mars dernier. Un mois après la sentence du TAS au sujet de la fameuse affaire Fécafoot-Etoile Filante de Garoua, la Secrétaire Générale de l’instance faîtière du football mondial, dans une démarche de rassemblement, rassure d’emblée ses interlocuteurs de la sollicitude dont fait preuve le pouvoir de Zurich. « Nous accusons réception de votre courrier collectif du 24 mars courant adressé à notre président M. Gianni Infantino et vous en remercions. Dans ce courrier, vous déplorez la situation qui prévaut au sein de la Fédération camerounaise de football relative ä la sentence du TAS2016/A/4415 Etoile filante de Garoua c/ Fédération camerounaise de football  », écrit-elle.

Tempête ou consensus ?

A ce sujet, poursuit le numéro 2 de la Fifa, « nous pouvons vous indiquer ce qui suit : nous sommes conscients de la situation et examinons ä l’interne les solutions viables qui apporteraient de la sérénité au sein du football camerounais une fois pour toutes. Monsieur Veron Mosengo Omba, Directeur des Associations Membres Afrique et Caraïbes, va entrer en contact avec la Fécafoot ainsi qu’avec les autres parties intéressées pour vous présenter les actions que la Fifa prévoit d’entreprendre pour surmonter cette situation  ».

Et de conclure sa lettre en remerciant ses destinataire de leur contribution pour « trouver une solution viable à la situation que traverse le football camerounais  ».

 

De cette réponse de la maison mère du football mondial transpire au moins deux interprétations : la première c’est que c’est que cette posture du patron de l’administration de la FIFA dont on a longtemps taxé de complice son long silence, présage certainement une tempête à Tsinga.

Gianni Infantino qui s’est arrangé pour que Issa Hayatou soit battu à la tête de l’instance africaine, la CAF, pourrait s’appuyer du dossier Fécafoot pour imprimer ses marques et lancer de fait, un signal fort à l’endroit des fédérations en crise. Surtout que Tombi a Roko a toujours été un soutien de poids pour l’ancien président de la CAF qui lui retournait la pareille en protégeant contre vents et marées son poste de président.

Exécutif de 2015 ou 2009 ?

La deuxième grille de lecture qui se dégage de ce courrier c’est que, la FIFA, dans le souci de laisser l’exécutif en place terminer son mandat de quatre ans, se montre plus conciliante pour emmener, ne sait-on jamais, le camp d’Abdouraman à emboucher la trompette du consensus. Et donc baisser les armes et crier au cessez-le-feu.

Sinon comment comprendre que Fatma Samoura parle « d’entrer en contact avec la Fécafoot  » ? Doit-on en déduire qu’il s’agit l’exécutif contesté conduit par Tombi à Roko ou celui issue de l’élection de 2009 ? Mieux, quelles sont les « parties intéressées  » dont elle fait mention ?

On va certainement bientôt le savoir.

Publié dans Football

Pour la coupe du monde 2026, L'Afrique aura 9 représentants. Ainsi en a décidé la FIFA dont le président Infantino a fait de la coupe du monde ç 48 équipes un challenge personnel. L'Europe verra sa représentativité passer de 13 ou 14 à 16.

On sait désormais à quoi ressemblera une Coupe du monde à 48 nations. Le Bureau du Conseil de la Fifa a dévoilé la proposition de répartition des qualifiés par continent (ou plus exactement par confédération), qui entrera en vigueur pour l'édition 2026, si toutefois elle est acceptée lors du vote du Conseil de la Fifa en mai prochain.

Sans surprise, c'est l'Asie qui est la grande gagnante (de 4,5 à 8 qualifiés) avec l'Afrique (de 5 à 9 qualifiés) et l'Amérique du Nord (de 3,5 à 6 qualifiés). L'Amérique du Sud passe de 4,5 à 6 représentants, ce qui est assez conséquent pour la plus petite confédération du monde (10 nations). L'Océanie aura désormais 1 qualifié certain (contre 1 barragiste auparavant), tandis que le contingent européen grossira de 13 à 16 nations, ce qui reste assez peu compte tenu de la domination des sélections du Vieux Continent au classement Fifa.

Deux nouveautés sont également à signaler. Désormais, le pays hôte sera intégré au quota habituel de qualifiés. Concrètement, si les Etats-Unis organisent la Coupe du monde 2026, il n'y aura plus que 5 billets à distribuer pour la zone Concacaf. Deuxièmement, les barrages intercontinentaux seront remplacés par un mini-tournoi à six nations, avec un représentant de chaque confédération (hormis l'UEFA), et un représentant de la confédération du pays hôte. Deux équipes seront nommées têtes de série en fonction du classement Fifa, et affronteront les vainqueurs de deux premiers matches à élimination directe impliquant les quatre autres nations. Ainsi seront distribués les 47e et 48e billets pour le Mondial. Complexe ? Il faudra s'y faire...

En janvier, nous nous étions projetés sur ce que donnerait une Coupe du monde à 48, avec une répartition assez proche de celle qui a été choisie.

 Source: sports.fr

Publié dans Football

Pour cette 19ème journée du championnat national de football du Togo, le leader Togo Port n'a pas joué, le match devant l'opposer à Gbikinti de Bassar a été annulé pour des raisons de menaces sur l'intégrité des acteurs. Du coup, c'est du côté de ses dauphins et du bas de tableau qu'il faut chercher l'actualité. Sémassi, nafuère deuxième, dégringole à la 5è place après sa défaite 1-3 à Kara. Son bourreau du jour fait un bond de la zone rouge vers le ventre mou du classement.

La 19ème journée est de tout bonheur pour Asko de Kara. En difficulté et confinée depuis quelques jourbées à des places de reléguable, l'équipe de Kara a réalisé une belle opération ce dimabche devant son public. Les poulains de Ouadja Lantam ont passé à la moulinette le champion en titre battu sèchement 1-3. Avec cette victoire, Asko quitte la zone rouge et se retrouve 9ème, à deux marches de ma zone rouge. Le club s'offre ainsi un bol d'air en attendant la prochaine journée.

Situation inverse à Sémassi. Par cette défaite, les guerriers perdent leur place de dauphin. Pis, ils sont recalés loin derrière à la 5ème place avec 29 points. C'est bla conséquence cumulée de cette défaite et des victoires de Dyto et de Maranatha.

Autre actualité de la journée: Gomido quitte une nouvelle fois la zone rouge. Dorénavant classé 10ème et premier non reléguable, le club dy orésident Dogbatsè a tiré profit d'une laborieuse victoire 3-2 sur Kotoko le dernier au classement. Autre club en situation difficile: Anges de Notsè replonge dans la zone de danger après sa défaite 0-2 contre Maranatha à Womé.

Résultats de la journée

Unisport - Foadan       2-0

Marantha- Anges        2-0

Asko- Sémassi             3-1

Dyto-Agaza                 3-1

OTR- Koroki                1-1

Gomido-Kotoko            3-2

Gbikinti-Togo Port      (reporté)

 

CLASSEMENT

1er    Togo Port             39 pts

2- Maranatha                 33 pts

 3- DYTO                         31 pts

4- Unisport                     30 pts

5- Sémassi                      29 pts

6- AS OTR                       25 pts

7- Koroki                          25 pts -2

8- FOADAN                       24 pts-2

9- ASKO                            24 pts -4

10- GOMIDO                     23 pts -1

11- -AGAZA                       24 pts -5

12- ANGES                         22 pts -7

13- GBIKINTI                     21 pts -4

14- KOTOKO                     04 pts -23

Publié dans Football
Page 1 sur 3

Partenaires

A propos

Mawaki Sports est une agence de presse spécialisée dans le traitement d'information sportives

:::::::::::::::::::::::::::::::

  • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Tel : (+228) 90 08 61 31
Google+