MAWAKISports

FLASH
Liverpool: Balotelli sera privé de la moitié de son salaire en cas de mauvaise conduite - samedi 23 août 2014 15:30
La Fédération anglaise de football veut moins d'étrangers - vendredi 10 octobre 2014 18:28
FOOTBALL/ Le Mondial 2020 au Qatar peut-il être menacé ? - jeudi 4 juin 2015 10:18
FOOT-MEDIAS/ Eurosport va lancer un magazine MLS - jeudi 4 juin 2015 10:15
FOOT-LIGUE1/ Brandao attaque Bastia aux prud'hommes - jeudi 4 juin 2015 10:09
  • amalgame_sports.png
  • casque.png
  • creuset.png
  • denyigban.png
  • fous_de_foot.png
  • kanal_infos_sports.png
  • lheure_orange.png
  • multipresse.png
  • national_foot.png
  • sports_sur_lantenne.png

Derniers articles

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next

ALGÉRIE 1-TOGO 0/ PETITE DÉFAITE DES ÉPERVIERS

ALGÉRIE 1-TOGO 0/ PETITE DÉFAITE DES ÉPERVIERS

Les Eperviers du Togo se sont inclinés 0-1 dimanche nuit à Blida deva,t les Fe,,ecs... En savoir plus

ALGERIE-TOGO/ ALHASSANI DIDA FORFAIT

ALGERIE-TOGO/ ALHASSANI DIDA FORFAIT

Contre l’Algérie ce dimanche soir à Blida, les Eperviers du Togo joueront sans le gardien... En savoir plus

CAMEROUN 2019/ PAS DE SOUCIS POUR LE BURKINA, LE MALI ET LE SENEGAL

CAMEROUN 2019/ PAS DE SOUCIS POUR LE BURKINA, LE MALI ET LE SENEGAL

Si le Nigeria et la Côte d’Ivoire sont tombés à domicile en cette première journée... En savoir plus

CAMEROUN 2019/ IVOIRIENS ET NIGÉRIANS DÉFAITS D’ENTRÉE

CAMEROUN 2019/ IVOIRIENS ET NIGÉRIANS DÉFAITS D’ENTRÉE

Soupe à la grimace à Bouaké et à Oyo. Les sélections nationales de Côte d’Ivoire... En savoir plus

ALGERIE-TOGO: LES EPERVIERS ARRIVENT JEUDI

ALGERIE-TOGO: LES EPERVIERS ARRIVENT JEUDI

Dans la perspective de leur match du dimanche 11 juin contre l'Algérie à Blida, les... En savoir plus

AMICAL : LE TOGO DOMINE LES COMORES 2-0

AMICAL : LE TOGO DOMINE LES COMORES 2-0

Bonne fin de préparation pour les Eperviers du Togo avec une victoire assez réconfortante 2... En savoir plus

  • La lanterne
  • Le correcteur

Podcasts

1. Test Audio Play Download this Song
2. Lundi soir Play Download this Song

Espace vidéo


Cyclisme

Le tour cycliste international du Togo a pris fin ce dimanche par la dernière étape et un critérium de 80 km dans les rues de Lomé. Un nouveau tour et les mêmes fortunes pour les coureurs togolais. Le meilleur de tous apparaît au 25ème rang au classement général. Décevant mais pas surprenant.

Akanga Raouf n’a pas fait de miracle. Bien que tous les espoirs de réussite etd e victoire du Togo portent sur lui, le coureur n’a pas comblé les attentes. Pis, il a été absent et transparent lors des premières étapes du tour.  Après des chutes, il se classe 4ème puis second à l’étape Kara-Tchamba. Au classement final, il prend une 25ème place très peu honrable. Il ne pouvait pas faire autrement.

« Il faut que les investisseurs et les sociétés du pays se mettent à fond derrière pour qu’on améliore nos résultats » a expliqué Akanga Raouf à l’arrivée du tour. La vérité est que les cyclistes togolais manquent de moyens et d’encadrement pour réaliser ce qu’on attend d’eux.

Pour ce tour, ils ont bénéficié d’un mois de stage qui devait leur permettre de faire du miracle. Une question : peut-on imaginer qu’un mois de préparation suffise pour gagner un tour cycliste où sont engagés des cyclistes qui ont fait plusieurs tours depuis le début de l’année ? Une autre question : peut-on espérer gagner un tour quand les ambassadeurs roulent des vélos inadaptés et défavorables ?

Pour tout dire, le tour cycliste international du Togo est un moment de tourisme pour les cyclistes togolais. Malgré leur bonne volonté, les conditions de travail et de préparation ne leur permettent de faire de bonnes performances.

 

dimanche, 16 avril 2017 21:40

TOUR DU TOGO: ISSIAKA CISSE SUR LE PODIUM

Écrit par

Le cycliste ivoirien Issiaka Cissé a remporté dimanche la 26e édition du tour du Togo en s’imposant sur une distance totale de 577.600 km avec un temps de 14 h 31 min 11 sec et une vitesse moyenne de 39.780 km/h, constaté APA.

Malgré sa 11e place et sa chute sur la ligne d’arrivée lors de l’ultime étape courue en boucle sur 55 Km, Cissé a dépassé de 12 secondes son poursuivant immédiat au classement général, le Français Pascal Bousquet.

« Je suis très content de cette victoire. Ça a été un travail d’équipe. On dû changer de stratégie pour faire face aux deuxième et troisième au classement général qui étaient vraiment très costaud », a dit à APA Issiaka Cissé, à l’issue de la compétition .

Selon lui, le tour de Togo est en train de connaitre une grande évolution. « Ca roule vite la preuve la vitesse moyenne de toutes les étapes tournait autour de 39 ou 40 km/ h et c’est prometteur », a-t-il ajouté.

Dernière étape de 51 km a été dominé par le Belge Van Couter Stein en 1 h 08 min 12 sec avec une vitesse moyenne de 44.868 km/h. Il est suivi par le Hollandais MERX Peter Merx, deuxième, le Congolais Nkoro Djany Mayélé, troisième et le Togolais Abdoul Raouf Akanga, classé quatrième.

Et pour Laurent Bezault, le représentant de l’Union cycliste internationale (UCI), le tour du Togo mérite d’être inscrit au calendrier continental.

« Cela lui permettrait d’acquérir une autre dimension. Il y aurait certaines choses très simples à adapter, sur les plans techniques et logistiques. Cela fait trois à quatre ans que je viens ici au tour du Togo, Il y a une nette amélioration chaque année », a révélé à APA Laurent Bezault.

« Je crois que ça serait une belle récompense pour notamment la fédération, les techniciens et aussi une certaine reconnaissance vis à vis des coureurs, puisque aujourd’hui, les coureurs qui terminent à une bonne place n’acquièrent pas de points ce qui devrait permettre de les classer dans la hiérarchie continentale et mondiale », a -t-il expliqué.

Classement général du tour du Togo 2017

1e CISSE Issiaka (Côte - d’Ivoire) 14 h 31 min 11 sec

2e BOUSQUET Pascal (France) 14 h 31 min 23 sec

3e PIJL Van Der Niels (Pays - Bas) 14 h 33 min 40 sec

4e DIALLO Yaya (Mali) 14 h 34 min 56 sec

5e GROENENVELD Jan William (Pays - Bas) 14 h 35 min 09 sec

Nombre de kilomètres parcourus : 577.600

Moyenne du premier : 39.780 km/h

Moyenne de l'épreuve : 39.844 km/h

 

APA

mercredi, 08 juin 2016 18:46

CYCLISME: LES CONTOURS DU TOUR DE FRANCE 2016

Écrit par

La Grande boucle de cette année démarrera le 3 juillet prochain. La première étape est prévue ce jour aux pieds du Mont Saint Michel et l'arrivée le dimanche 24 juillet sur les Champs Elysées à Paris comme de coutume. Voivi les grabdes infos à savoir de ce tour qui arrive à) grands pas. Avec sports.fr

Le Parcours du Tour de France 2016

Le détail du parcours du Tour de France 2016 a été dévoilé à l’automne dernier. Comme annoncé plusieurs mois auparavant, cette 103e édition du Tour de France s’élancera du Mont-Saint-Michel – de la même manière, le Tour de France 2017 débutera à Düsseldorf, en Allemagne – et comportera 21 étapes. Au total ce sont pas moins de 3519 kilomètres qui seront parcourus par les coureurs du Tour de France. Contre 3360 kilomètres en 2015 mais 3660 en 2014.

Parmi ces 21 étapes, le Tour de France 2016 comportera neuf étapes de montagne, dont quatre avec arrivées au sommet (Andorre Arcalis, Mont-Ventoux, Finhaut-Emosson et Saint-Gervais Mont Blanc) et, à défaut de prologue, deux étapes de contre-la-montre individuel pour un total de 54 kilomètres, avec un premier clm de 37km entre Bourg-Saint-Andéol et La Caverne du Pont-d’Arc lors de la 13e étape puis un autre de 17km entre Sallanches et Megève pour le compte de la 18e étape. En plus de ces onze étapes particulièrement attendues, le Tour de France 2016 comptera neuf étapes de plaine et une étape accidentée dévolues aux sprinters et aux punchers. Malgré le retour des contre-la-montres, cette 103e édition du Tour de France fera globalement la part belle aux grimpeurs.

Après le départ au Mont-Saint-Michel et deux étapes à travers la Normandie, le Tour de France mettra le cap sur le Massif Central en faisant notamment des haltes à Angers et Saumur. Suivront une traversée des Pyrénées d’ouest en est, puis, après notamment une arrivée à Revel et une autre à Montpellier, un long séjour dans les Alpes ou en lisière, avec notamment des passages par le Mont-Ventoux, Saint-Gervais Mont Blanc ou Megève. Enfin, comme le veut la tradition depuis 1976, le Tour de France s’achèvera sur les Champs-Elysées.

A noter également que le Tour de France traversera également trois pays limitrophes: l’Espagne, la Principauté d’Andorre et la Suisse.

La liste des équipes engagées

Comme en 2015, ce sont 22 équipes de neuf coureurs qui s’élanceront le 2 juillet prochain du Mont-Saint-Michel pour disputer le Tour de France 2016. Parmi ces équipes,  les 18 formations du World Tour, c’est à dire la première division voulue par l’UCI: AG2R La Mondiale (France), Astana (Kazakhstan), BMC Racing (États-Unis), Cannondale (États-Unis), Dimension Data (Afrique du Sud), Etixx-Quick Step (Belgique), FDJ (France), Giant-Alpecin (Allemagne), IAM (Suisse), Katusha (Russie), Lampre-Merida (Italie), Lotto NL-Jumbo (Pays-Bas), Lotto-Soudal (Belgique), Movistar (Espagne), Orica-GreenEDGE (Australie), Team Sky (Royaume-Uni), Tinkoff (Russie) et Trek (Etats-Unis). Les quatre autres équipes retenues ont été invitées par les organisateurs du Tour de France: trois formations françaises, Cofidis, Direct Energie et Fortuneo, et une allemande, Bora. C’est-à-dire les quatre mêmes équipes que l’an dernier.

La liste des équipes engagées

Comme en 2015, ce sont 22 équipes de neuf coureurs qui s’élanceront le 2 juillet prochain du Mont-Saint-Michel pour disputer le Tour de France 2016. Parmi ces équipes,  les 18 formations du World Tour, c’est à dire la première division voulue par l’UCI: AG2R La Mondiale (France), Astana (Kazakhstan), BMC Racing (États-Unis), Cannondale (États-Unis), Dimension Data (Afrique du Sud), Etixx-Quick Step (Belgique), FDJ (France), Giant-Alpecin (Allemagne), IAM (Suisse), Katusha (Russie), Lampre-Merida (Italie), Lotto NL-Jumbo (Pays-Bas), Lotto-Soudal (Belgique), Movistar (Espagne), Orica-GreenEDGE (Australie), Team Sky (Royaume-Uni), Tinkoff (Russie) et Trek (Etats-Unis). Les quatre autres équipes retenues ont été invitées par les organisateurs du Tour de France: trois formations françaises, Cofidis, Direct Energie et Fortuneo, et une allemande, Bora. C’est-à-dire les quatre mêmes équipes que l’an dernier

 

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
   

A deux étapes de la fin du 25è tour cycliste international du Togo, les coureurs togolais courent toujours après leur première victoire d'étape. C'est la coutume depuis quelques années et 2016 ne semble pas pouvoir faire l'exception. A moins d'un hasard...

Quatre des six étapes prévues pour ce 25è tour se sont déjà disputées. On voit les cyclistes venus de OUagadougou, d'Abidjan, de KInshasa et meme du Sénégal inscrire leurs noms sur les podiums d'arrivée mais l'on peine à y voir des noms de cyclistes togolais. Les hôtes du tour jouent encore les derniers rôles, du moins, les rôles secondaires pendant que sous leur nez des collègues venues de la sous-région se comportent comme en territoire conquis.

Les comptes parlent d'eux-mêmes: à la première étape, Edem Daku a créé la surprise de se classer 3è derrière l'Ivoirien Abu Sanogo et le BUrkinabè MInoungou NOufo. A cette même étape, deux autres Togolais à savoir TOulassi et Akanga étaient arrivés aux 5è et 6è places. A la deuxième étape, Akanga Raouf arrive quatrième, meilleur classement d'un Togolais ce jour-là. Ce vendredi, l'étape 4 a conduit les cyclistes de Nyamassila à Notsè avec au finish Wakter Mensenh classé 9è pour le compte du Togo.

COnclusion rapide: au fur et à mesure que le tour avance, les performances des Togolais baissent. De la troisième place ) la première étape, on les voit à la 9è comme meilleure place à la quatrième étape. Même si au classement général, le Togo se hisse au troisième rang derrière le BUrkina-Faso et la Côte d'IVoire, il est illusoire d'en conclure que le 257 tour se passe bien pour le Togo.

A l'évidence, la victoire d'étape dont semblait sûr Francis Ducreux au lancement de la compétition reste une aiguille dans du foin. PLusieurs raisons justifient cete peine des Togolais à gagner uen étape sur leur tour. Equipements pas toujours au point, manque de compétitions et encadrement défectueux, ce sont là les premières raisons. LA fédération n'a pas les moyens de ses ambitions et la subvention gouvernementale ne permet pas de faire ce qu'il faut. DU coup, aux tours cyclistes internationaux du Togo, les Togolais se présentent pour honorer la mémoire de PIerre Courbertin: "l'essentiel, c'est de participer".

En attendant l'improbable première victoire d'étape...

dimanche, 03 avril 2016 10:32

CYCLISME: LE TOUR DU TOGO DÉMARRE LE 12 AVRIL

Écrit par

Le tour cycliste international du Togo va démarrer le 12 avril prochain. Les organisateurs de l'événement ont rendu publique cette information en milieu de semaine à LOmé. IL s'agira de la 25è édition de ce tour qui courra jusqu'au 17 avril.

Dix pays sont dans le starting-block pour ce tour 2016. En plus des coureurs togolais, il y aura des compétiteurs venus du Bénin, de la Côte d'IVoire, du Burkina-FAso, du Sénégal, du Mali, du Ghana, du NIgéria, de la FRance et de la RD CONgo. Cs coureurs rivaliseront d'ardeur sur six étapes d'une distance totale de 424 km.

Les premiers coups de pédale conduiront les cyclistes en lice le 12 avril de Lomé à Atakpamé pour une course d'environ 145 Km. L'avant-dernière étape sera courue en partie en montagne. Elle mènera le peloton de Kévé à Danyi, ville située sur le plateau de Dayes dans la région des Plateaux. L'apothéose est attendue le 17 avril à Lomé à l'issue d'un circuit de 90 km qui sera couru dans la capitale togolaise.

Francis Ducreux, promoteur du tour, croit en une victoire des cyclistes togolais parce que " ils se sont bien entraînés durant ces derniers moments". IL y a bien longtemps que des cyclistes togolais ont encore remporté le tour cycliste international du Togo. La précarité dans laquelle ils végètent ne permet aucun exploit. Cette année fera-t-elle l'exception?

 

Il est récent mais il a déjà réussi à supplanter le tour cycliste du Faso. La Tropicale Amissa Bongo 2016 prend fin le 24 janvier prochain avec l'arrivée à Libreville. Thomas Voeckler est l'attraction une nouvelle fois cette année mais il n'a pas pignon sur rue. Découverte d'une coméptition qui prend déjà date grâce à cette présentation succincte des confrères de jeuneafrique.com en trois questions.

Quel est le tracé de la course 2016 ?

Encore une fois, Lambaréné sera à l’honneur. La ville du Moyen-Ogooué, la plus parcourue par les coureurs depuis le lancement de la course, en 2006, sera à nouveau ville-étape pour la 11ème édition de l’épreuve gabonaise.

Parmi les nouveautés du tracé 2016, une arrivée au Cameroun, plus précisément à Ambam.  Dans la même veine, un « départ symbolique » aura lieu depuis Meyo Kié, ville nichée à la croisée de trois frontières : celles du Gabon, du Cameroun, et de la Guinée Équatoriale.

Au total, les coureurs devront avaler 777 km. Voici le détail des sept étapes, avec à l’arrivée un contre la montre individuel autour du stade de l’amitié de Libreville.

Qui sont les participants ?

Dix sélections africaines seront présentes au départ. Dans le détail, il s’agit de l’Algérie, de l’Angola, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Cote d’Ivoire, de l’Érythrée, de l’Éthiopie, du Gabon, du Maroc et du Rwanda.

Quant aux équipes professionnelles, elles seront cinq à se disputer la course la plus cotée du continent. Parmi elles, deux françaises : Direct Énergie et Fortuneo-Vital Concept qui enverra sa nouvelle étoile, le champion de France Steven Tronet.

Quant à l’ancien champion de France Thomas Voeckler, il participera à nouveau à la course, dont il avait remporté une étape en 2012. Mais cette fois-ci, le Français portera les couleurs du nouveau sponsor de son équipe, Direct Énergie.

Quel est l’impact de cette course ?

La Tropicale n’a rien d’une petite course. L’épreuve gabonaise, la plus importante du continent, ouvre ainsi la saison 2016 de l’Union cycliste internationale (UCI).

« La Tropicale est l’épreuve où l’on voit le mieux l’évolution du cyclisme africain », estime le manager de Direct Énergie, Jean-René Bernaudeau, qui participera pour la neuvième fois à la course gabonaise.

« Pour nous, cette course fait clairement partie du calendrier. Notre objectif est bien sûr de gagner des étapes, tout en montrant l’exemple en espérant que cela contribue à faire découvrir le cyclisme africain en plein essor », poursuit le manager de Direct Énergie, dont le nouveau maillot sera porté pour la première fois à l’occasion de la Tropicale.

 
 

 

dimanche, 18 octobre 2015 20:10

CYCLISME: LE TOUR DU FASO DÉMARRE LE 30 OCTOBRE

Écrit par


La crise politique née du putsch du 17 septembre dernier ne fera pas ombrage à la fête annuelle du cyclisme au pays des hommes intègres. L'un des tours les plus populaires du continent est ainsi annoncé pour le 30 octobre prochain.

Le samedi 30 octobre et le 8 novembre, voilà les dates de début et de fin de ce tour 2015. Dix étapes sont prévues. Le premier coup de pédale sera ainsi donné le 30 octobre à Ouagadougou et conduira les concurrents à Ouayigouya pour uen distance de 171 km.

Yako, ZIniaré, Bobo-Dioulassso, Dédougou et KOudougou sont les autres grandes villes où le tour 2015 passera. Le 8 novembre, la dernière étape sera courue entre KOrsimoro et Ouagadougou, soit une distance de 112 km.

Pour cette 28è édition, le Tour du Faso annonce un total de 1881 km, y compris le demi-millier de transbordement. Trois équipes du BUrkina-Faso, une du Bénin, de la Côte d 'Ivoire, du Mali, du CAmeroun, de la RD Congo, du Maroc, de l'Algérie, de la Suisse, de l'Allemagne, des Pays-Bas sont déjà confirmées. D'autres sont en attente comme celles du Togo, de la Belgique entre autres. L'édition 2014 n'avait pas eu lieu à cause de l'épidémie à virus EBola.

Photo: omegabf

dimanche, 27 septembre 2015 09:24

CYCLISME:DEMARRAGE DU TOUR DE COTE D'IVOIRE 2015

Écrit par

Avec une première étape de 90 km au programme de ce premier jour, le tour cycliste de Côte d'IVoire déroule ses premiers kilomètres ce dimanche 27 septembre. A vos marques, prêts, partez!

Malgré les difficultés, d’ordre financière, le Tour de Côte d’Ivoire ne perd pas le nord. Car c’est là où sa 22è édition démarrera l’aventure. Et ce, sans la moindre absence. Incertaine jusqu’au jeudi dernier, la sélection nationale du Burkina Faso sera finalement au départ de la première étape. Ce qui ramène les comptes à 10 équipes comme convenu par le comité d’organisation, qui a convoyé l’ensemble des délégations à Dabakala via Yamoussoukro. La grande question reste l’état de forme du pays hôte qui a érigé deux équipes (A et B).

 

Confiant comme à son habitude, Conté Bachirou a affiché son ambition de tout donner, malgré les concurrences marocaines, françaises et surtout belges. « Cette année, nous allons tout donner. C’est vrai que ce sera très compliqué, mais nous allons tout faire pour avoir un comportement digne du pays hôte », a-t-il indiqué. Les observateurs ne partent tous pas autant confiant que la tête d’affiche de la Team Eléphant. Très à l’aise dans le sprint final, Konté devrait pouvoir compter sur des rouleurs tel Cissé Issiaka, pas au sommet, pour porter suffisamment son collègue, selon les spécialistes. Un état de forme en dents de scie qui pourrait profiter à la Belgique qui jouit d’une belle réputation. Surtout avec la présence de Guy Smet, vainqueur du Tour du Faso en 2008, du Tour de Madagascar en 2013 et 2è du Tour du Togo en 2014, qui s’est familiarisé avec l’environnement ouest-africain.

 

Une compétition qui s’annonce pleine émotion mais qui peine à convaincre l’Etat de Côte d’Ivoire. Puisque le comité d’organisation auquel l’Etat a promis un budget de 100 millions ne devait compter que 50 millions de Frs Cfa. Une somme dont il ne verra pas la couleur avant le départ du Tour placé cette année sous le sceau de la réconciliation. Si tous sont donc là pour la fête, tout n’est pas (encore) réuni pour que la petite reine se pare de ses plus beaux habits

source: sport-ivoire.ci

Page 1 sur 3

Partenaires

A propos

Mawaki Sports est une agence de presse spécialisée dans le traitement d'information sportives

:::::::::::::::::::::::::::::::

  • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Tel : (+228) 90 08 61 31
Google+